Le blog de Bonampak

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 25 septembre 2011

Mise au placard de la marque VOGICA !

Le nom de marque VOGICA destiné à rappeler les Vosges d'où provenaient les bois composant les meubles commercialisés par la société, apparait pour la première fois en 1976. S’en suit une véritable success story pour cette marque française qui prend pourtant fin en novembre 2010 par le placement en liquidation judiciaire de la société .

vogica

Conséquence, le distributeur français de cuisines et de salles de bain verra son portefeuille de marques et noms de domaine vendu aux enchères le 27 septembre dans les salons de l'Union des fabricants à Paris. Dans son communiqué, Paris Sud Enchères nous rappelle que cette vente constitue « une première en France » et que l 'intérêt pour l' acquéreur de ces marques vendues aux enchères sera de disposer immédiatement de droits de propriété industrielle validés juridiquement, anciens, et donc de bénéficier d'une notoriété acquise auprès d'une partie du marché visé.

Les enchères porteront sur les marques Vogica, Les Prêts à poser, Cucina, Cagivo, Cuisivosges, Vosges Cuisines et 100% Déco.

Pour les déjà nostalgiques on peut toujours revoir avec plaisir le placard CAGIVO…

http://www.youtube.com/watch?v=Jdtwk8_3dhY&NR=1

lundi 19 septembre 2011

C'est vert!

c'est vert

Janvier 2010, le co-président de l'Alliance écologiste indépendante (AEI), Jean-Marc Governatori saisit la justice contre Daniel Cohn-Bendit et les Verts, et leur conteste l'emploi du terme « Europe Ecologie » affirmant que la marque lui appartient depuis 2004 et qu'il souhaite l'utiliser aux régionales. En effet Mr Governatori a fait déposer en 2004, la marque « Europe Ecologie » à son nom. L'utilisation du terme « Europe Ecologie » offre une visibilité forte sur les scènes médiatiques et politiques de par les récents succès électoraux des deux partis écologistes impliqués.

Toutefois, l'emploi d'Europe-Ecologie remonte à 1979, a été réutilisé ensuite en 1989 par les Verts, notamment pour désigner la liste d'Antoine Waechter aux élections européennes.

Vendredi dernier, la cour d'appel de Paris* a confirmé le caractère frauduleux du dépôt de la marque «Europe-Ecologie» à l'INPI, en 2004, par le dirigeant de l' Alliance Ecologiste Indépendante.

EELV va donc pouvoir continuer à se présenter sous le nom d'Europe Ecologie et préserver son identité. __ (*) Paris, 16 sept. 2011, Jean-Marc Governatori et a. c/ Europe Écologie-Les Verts (EELV).

lien : http://www.calameo.com/read/00056872859ac36942b90

lundi 29 novembre 2010

Gare à vos faces!

Nouvel épisode dans la volonté du géant de faire place nette autour de son nom, Facebook devrait pouvoir déposer la marque FACE, l'Uspto (bureau américain des brevets et des marques) ayant donné un accord dans ce sens. Le site communautaire le plus célèbre au monde se voit ainsi conforté dans sa quête d’exclusivité du mot FACE, la propriété d'une telle marque empêchant tout autre réseau social ou forum de l’utiliser.

Autre front ouvert par Facebook, celui de l'appropriation du terme BOOK. Les entreprises Stupidbook, parodie française de Facebook et Teachbook, site communautaire US de professeurs, sont dans la ligne de mire. Invoquant un préjudice au caractère distinctif et à la réputation de la marque, Facebook entend bien les amener à changer de nom, à l'instar de Placebook site consacré aux voyages devenu aujourd'hui Triptrace.

mardi 28 septembre 2010

Odyssée change de style

Initialement créée en 1996 pour concurrencer Planète, Odyssée, la chaîne du pôle découverte du groupe TF1 avec Histoire et Ushuaïa TV, se pare dès le 2 octobre prochain d’un nouveau nom et d’un nouveau logo.

Un relookage amorcé depuis la rentrée 2008, date à laquelle la chaîne avait déjà changé sa ligne éditoriale pour devenir une chaîne consacrée à l’art de vivre et à l’élégance. Une mue désormais complète avec Stylia.

mardi 7 septembre 2010

Un K qui dérange...

C’est vêtu d’un de ses tee-shirts pour lequel il est jugé que s’est présenté devant la 14ème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Bobigny, le 17 juin 2010, M. Stéphane Da Silva, créateur de la marque BAK 93. Poursuivi pour « outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique » et « provocation non-suivie d'effet au crime ou délit », le jugement a été mis en délibéré au 16 septembre. Retour sur une griffe qui fait montrer les crocs à la police depuis presque 10 ans…

Originaire de la Cité des 4000, c’est en 2000 que ce commercial alors au chômage lance sa marque de street-wear BAK 93 pour "Brigade Anti K…". Anti K… ? Comme « anti-keufs, mais aussi anti-krack, anti-krapuleux...» explique le créateur de la marque. « Son principal objectif est d'interpeller la société sur un des maux qui la rongent (...) Certains verront en effet, dans BAK 93, les initiales de Brigade Anti Keufs, d'autres l'interprêteront comme Brigade Anti Koke, ou Brigade Anti Kailloux » soutient ce dernier. Car si les marques contraires à l’ordre publique et aux bonnes mœurs sont formellement interdites par la loi en vertu de l’article L 713-3 b du Code de la Propriété Industrielle, M. Da Silva a pris soin de déposer sa marque à l’INPI en 2001 sous l’intitulé BAK 93 BRIGADE ANTI K… se prémunissant ainsi de toutes attaques juridiques. Mais ironie du sort, ce dernier est interpellé en 2002 par la police alors qu’il porte un tee-shirt au slogan explicite : BAK 93 pour "brigade anti-keufs". A son domicile la police saisi le stock, dont l'ancienne collection "Nike la police" qu’il assure avoir créée en réaction à la marque de sport. Une procédure est alors lancée mais celle-ci aboutie à un classement sans suite pour vice de procédure et à la saisie de tee-shirts portant la mention "brigade anti-keufs".

Adoucissant son discours, le slogan disparaît au profit de "brigade anti-koke", puis la marque se dote d’un K supplémentaire, pour "brigade anti-keufs korrompus". L’affaire aurait pu en rester là, sauf que le 12 octobre 2006, Stéphane Da Silva est arrêté lors d'un contrôle de véhicule à Drancy. Et son tee-shirt BAK, floqué de têtes de mort et d'armes en croix, ne fait pas du tout rire la police... A bord de la voiture, d’autres vêtements de la marque sont trouvés, parmi les slogans: "brigade anti-keufs korrompus" ou encore "brigade anti-kärcher". « Ces vêtements sont un miroir de la société dans laquelle je vis. J'ai peut-être fait preuve de maladresse au début, c'est vrai. Puis j'ai rajouté un K à BAK pour faire Brigade Anti Keufs Korrompus. Pour montrer que je suis pas contre tous les policiers. Seulement ceux qui violent leur code de déontologie », affirmera plus tard à la barre M. Da Silva. « Les vêtements créés portent d'autres mentions : Anti Koke, Anti Kons, Anti Kalibre ». Le discours ne suffit cependant pas à convaincre le procureur qui requerra 3 mois de prison avec sursis.

Mais quelque soit l’issue du procès, M. Da Silva l’affirme dores et déjà : il ne changera pas le nom de sa marque !

lundi 6 septembre 2010

Du nouveau pour la rentrée chez Apple

Steve Jobs présentait lors d'un keynote le 2 septembre la nouvelle version d'Itunes, véritable mise à jour puisqu'elle se voit doter d'un nouveau logo et d'un réseau social intégré "Ping"

logo-Apple-iTunes-10.jpg

Oublié le pictogramme du CD, en effet, l'objet étant devenu obsolète (les utilisateurs ne traduisent plus leurs bibliothèques CD sur Itunes, mais achètent et écoutent directement depuis l'Apple Store), Apple a préféré le supprimer, pour y laisser seulement la note de musique arrondie sur une bulle en dégradé bleu. Apple montre une nouvelle fois son adaptabilité, même si le logo ne semble pas pour le moment faire l'unanimité sur la toile, en raison d'une trop grande simplicité face aux autres logos Apple

Logo apple

En ce qui concerne l'autre nouveauté sur cette version, "Ping" va vous permettre de partager, suivre, donner votre avis sur des artistes, albums... Un mix inspiré de plusieurs autres concurrents comme Spotify, Deezer, Facebook ou Twitter. Notre interrogation : La multitude actuelle des réseaux sociaux ne compliquera t-elle pas le succès de cette nouvelle plateforme ?

mardi 24 août 2010

C'est grave docteur...?

Iphone 4

J'ai craqué, est-ce grave docteur ?

Et oui, à force de voir tous ces gens autour de moi devenir de vrais zombies, j'ai eu moi aussi envie de connaître cette sensation. Pourtant je me suis trouvée forte, très forte, plutôt addicte à la pomme et aux technologies en général, garder mon téléphone tactile pourri, pas tactile pour un sou, était un vrai défi !

Avec de vieilles excuses censées me rassurer, du genre :

- au moins en soirée, je suis présente, et non pas rivée sur mon iPhone, - mes mails, je n'y réponds que devant l'ordinateur, histoire de me laisser du répit, - google map, pff rien ne vaut une bonne vieille carte papier que tu peux déplier, et vive mon sens de l'orientation !! ...

Allez fini de me rassurer, moi aussi j'ai le droit d'avoir ce petit bijou téléphonique !! Et vous qu'attendez-vous pour craquer ?