Longtemps confiné aux nuits froides et reculées des Carpates, le vampire, héros de roman et de salles obscures, ne se cache plus et ose aujourd'hui se montrer en pleine lumière. Anne Rice - Chroniques d'un vampire.Si c'est à l'écrivaine Anne Rice que l'on doit d'avoir lifté et ancré le mythe dans la modernité avec ses « Chroniques des Vampires », le succès des romans de Stephenie Meyer les remet au goût du jour.Twilight - Chapitre 1 : fascination (2008)

Que vous ayez vu avec hésitation, fascination ou pas du tout Twilight, ou des séries telles que Buffy, TrueBlood ou VampireDiaries, vous avez sûrement remarqué une certaine « évolution » du vampire. Image rajeunie, sexy et branchée, il vit en plein jour, cohabite avec les humains - parfois à leurs dépends - et préfère les nuits en night-club qu'en cercueil... Étrangement moderne, vous pouvez le croiser partout et même dans la pub.

Pour le marketing, le vampire est depuis longtemps une valeur sûre : des codes de représentation universels, immédiatement identifiables par le consommateur, il suscite à la fois peur et rire, répulsion et séduction. Une image décalée, très appréciée des publicitaires car impactante en communication. Autrefois prédateur inquiétant, il est plutôt aujourd'hui une « victime de la mode », tel le commun des mortels. Rappelez-vous ce malheureux vampire venu admirer le levée du jour avec ses amis et qui ayant oublié ses Rayban (1998) explose aux premiers rayons du soleil sous les éclats de rires de ses congénères moins distraits. Gilette surfe sur la nouvelle image sexy et décalée du vampire.Devenu plus sociable, le vampire aurait aussi des exigences nouvelles en terme d'image de soi. Gillette joue sur cette coquetterie d'un genre nouveau à travers une édition limitée « DEADSEXY » de son rasoir Fusion, présentant un vampire coquet aux crocs luisants et rasé de près.

Sentez le ventre entre vos crocs ! Fuyez le soleil !Séducteur, il aime également les belles voitures et pourquoi pas les grosses cylindrées : Harley-Davidson et BMW pour la Mini Cooper se sont associés à la promotion de la saison 2 de TrueBlood via des pubs ciblant directement les Vampires. La première société les incitant à chevaucher une Harley pour mieux fuir le soleil, et la Mini décapotable à connaitre l'irrésistible sensation du vent entre leurs crocs...

La capacité du personnage à mêler peur et rire a permis le succès d'une campagne américaine d'affichage et TV d'une ONG pour le don du sang. Affame un vampire, donne ton sang !!
Présenter l'image des personnages agonisants de la série à succès « Vampire Diaries », associée au slogan « starve a vampire. Donate blood » (Affame un vampire. Donne ton sang) pour inciter au don les lycéens et les universitaires a très bien fonctionné.

Le vampire inspire particulièrement la publicité dans le domaine des boissons, vins et spiritueux. Citons Perrier qui a fait saliver le Nosferatu des premiers films du genre, et Orangina avec un vampire assoiffé perdant son sang-froid pour la version sanguine de la boisson. Orangina rougePerrierDans la même veine, on peut citer les produits de la maison de vin californienne Vampire Vineyard, qui rappelle que le « vin est le sang de la vigne », et que sa vodka permet un « vrai » « Bloody Mary ». Vin et vodka

Pour amateurs ou A-crocs du vin !