Le blog de Bonampak

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un peu de marketing

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 29 septembre 2011

Vogica sort du placard

Nous vous parlions il y a quelques jours de la marque Vogica mise aux enchères. C’est finalement le Groupe Parisot qui a racheté ce mardi le portefeuille de marques pour 550 000€. Numéro 1 du meuble français, spécialisé dans la fabrication de meubles en kit distribués par Conforama ou encore But, l’acquéreur manquait cependant d’une marque forte. Une lacune qu’ils entendent bien combler avec l’acquisition de ce label réputé.

Vogica

Un bel exemple de « découplage », pour reprendre le terme de Christian Michon, où l’image de la marque s’inscrit dans la mémoire du consommateur et dans l’histoire et devient suffisamment forte pour exister d’elle-même. Bien plus qu’un portefeuille de marques, c’est d’un puissant capital de marques que vient donc de s’offrir le Groupe Parisot.

Pour aller plus loin : http://www.magnumlaradio.com/play/1087-vogica-rachat-marque-benoit.html?tmpl=component

dimanche 25 septembre 2011

Mise au placard de la marque VOGICA !

Le nom de marque VOGICA destiné à rappeler les Vosges d'où provenaient les bois composant les meubles commercialisés par la société, apparait pour la première fois en 1976. S’en suit une véritable success story pour cette marque française qui prend pourtant fin en novembre 2010 par le placement en liquidation judiciaire de la société .

vogica

Conséquence, le distributeur français de cuisines et de salles de bain verra son portefeuille de marques et noms de domaine vendu aux enchères le 27 septembre dans les salons de l'Union des fabricants à Paris. Dans son communiqué, Paris Sud Enchères nous rappelle que cette vente constitue « une première en France » et que l 'intérêt pour l' acquéreur de ces marques vendues aux enchères sera de disposer immédiatement de droits de propriété industrielle validés juridiquement, anciens, et donc de bénéficier d'une notoriété acquise auprès d'une partie du marché visé.

Les enchères porteront sur les marques Vogica, Les Prêts à poser, Cucina, Cagivo, Cuisivosges, Vosges Cuisines et 100% Déco.

Pour les déjà nostalgiques on peut toujours revoir avec plaisir le placard CAGIVO…

http://www.youtube.com/watch?v=Jdtwk8_3dhY&NR=1

mercredi 2 mars 2011

If you going to...

Un petit article qui tombe à "pont" nommé puisque Bonampak vous propose aujourd’hui de découvrir la signification du nom et du logo de la société américaine CISCO.
Point de suspens, vous aurez tous compris que la ville aux 40 collines n'est pas étrangère à cette création.

La société tire effectivement son nom de la ville où elle a été fondée (San Francisco) tandis que son logo représente le fameux Golden Gate Bridge. Une filiation d’autant plus évidente sur le logo de la marque avant rebranding.

mercredi 17 novembre 2010

Les Marques du Vampire

Longtemps confiné aux nuits froides et reculées des Carpates, le vampire, héros de roman et de salles obscures, ne se cache plus et ose aujourd'hui se montrer en pleine lumière. Anne Rice - Chroniques d'un vampire.Si c'est à l'écrivaine Anne Rice que l'on doit d'avoir lifté et ancré le mythe dans la modernité avec ses « Chroniques des Vampires », le succès des romans de Stephenie Meyer les remet au goût du jour.Twilight - Chapitre 1 : fascination (2008)

Que vous ayez vu avec hésitation, fascination ou pas du tout Twilight, ou des séries telles que Buffy, TrueBlood ou VampireDiaries, vous avez sûrement remarqué une certaine « évolution » du vampire. Image rajeunie, sexy et branchée, il vit en plein jour, cohabite avec les humains - parfois à leurs dépends - et préfère les nuits en night-club qu'en cercueil... Étrangement moderne, vous pouvez le croiser partout et même dans la pub.

Pour le marketing, le vampire est depuis longtemps une valeur sûre : des codes de représentation universels, immédiatement identifiables par le consommateur, il suscite à la fois peur et rire, répulsion et séduction. Une image décalée, très appréciée des publicitaires car impactante en communication. Autrefois prédateur inquiétant, il est plutôt aujourd'hui une « victime de la mode », tel le commun des mortels. Rappelez-vous ce malheureux vampire venu admirer le levée du jour avec ses amis et qui ayant oublié ses Rayban (1998) explose aux premiers rayons du soleil sous les éclats de rires de ses congénères moins distraits. Gilette surfe sur la nouvelle image sexy et décalée du vampire.Devenu plus sociable, le vampire aurait aussi des exigences nouvelles en terme d'image de soi. Gillette joue sur cette coquetterie d'un genre nouveau à travers une édition limitée « DEADSEXY » de son rasoir Fusion, présentant un vampire coquet aux crocs luisants et rasé de près.

Sentez le ventre entre vos crocs ! Fuyez le soleil !Séducteur, il aime également les belles voitures et pourquoi pas les grosses cylindrées : Harley-Davidson et BMW pour la Mini Cooper se sont associés à la promotion de la saison 2 de TrueBlood via des pubs ciblant directement les Vampires. La première société les incitant à chevaucher une Harley pour mieux fuir le soleil, et la Mini décapotable à connaitre l'irrésistible sensation du vent entre leurs crocs...

La capacité du personnage à mêler peur et rire a permis le succès d'une campagne américaine d'affichage et TV d'une ONG pour le don du sang. Affame un vampire, donne ton sang !!
Présenter l'image des personnages agonisants de la série à succès « Vampire Diaries », associée au slogan « starve a vampire. Donate blood » (Affame un vampire. Donne ton sang) pour inciter au don les lycéens et les universitaires a très bien fonctionné.

Le vampire inspire particulièrement la publicité dans le domaine des boissons, vins et spiritueux. Citons Perrier qui a fait saliver le Nosferatu des premiers films du genre, et Orangina avec un vampire assoiffé perdant son sang-froid pour la version sanguine de la boisson. Orangina rougePerrierDans la même veine, on peut citer les produits de la maison de vin californienne Vampire Vineyard, qui rappelle que le « vin est le sang de la vigne », et que sa vodka permet un « vrai » « Bloody Mary ». Vin et vodka

Pour amateurs ou A-crocs du vin !

mardi 24 août 2010

Personne n’est à l’abri d’un branding faux pas…

Lolavie

Fin juin, Jennifer Aniston préparait en grande pompe le lancement de son parfum "Lolavie" , campagne photo, présentation sur tapis rouge… on nous explique que Lolavie est un parfum qui exprime la joie de vivre, "LOL à vie" en français. Oui mais voilà, au dernier moment le nom disparaît de la bouteille, la marque sera finalement plus simple, plus proche du concept. Ce sera... Jennifer Aniston. Rumeurs de blocages d’ordre juridique ou revirement marketing de dernier moment? Dans tous les cas une histoire qui illustre les tensions qui entourent les gros lancements de marques grand public. On souhaite tout de même bonne chance à ce nouveau parfum.